Bamidbar – 26 Iyar 5776

Le mot du Rav

Nous entamons cette semaine en Erets Israël le livre de Bamidbar.

Commence enfin l’histoire du périple de nos pères dans le désert, avec pour destination la terre promise.

Que d’aventures, de péripéties, de rebondissements, de sautes d’humeur et disons le, de faux pas !

A-t-on vu ailleurs que dans la Torah, un livre d’histoire dans lequel TOUT est écrit ??? Dans tous les manuels qui soit disant racontent le parcours des héros de n’importe quelles civilisations, on se soucit de choisir avec soin ce qui va être révélé afin de donner l’image (tronquée ?) qu’on voudrait garder de ces peuples. Chez nous c’est exactement l’inverse ! Personne n’a jamais été épargné. Ni Avraham dans ses moments de doute, ni David Haméleh’ dans son comportement qui quelques fois nous étonne, ni même Moshé pour avoir commis qu’une ‘’petite’’ erreur.

On ne nous fera pas croire que nos ancêtres étaient des ‘’superman’’ ! Au contraire. Quel réconfort de savoir que leur vie ressemblait sous bien des aspects à la notre, que les erreurs ne sont pas des échecs mais au contraire des leçons si on sait les comprendre. Nous pourrons alors nous identifier à eux afin que leurs enseignements nous soient vraiment accessibles. Voilà peut être la raison pour laquelle chaque juif peut s’identifier à la Torah. Quel que soit son engagement au présent et ses choix du passé.

Nous voilà impatients de nous replonger dans ces magnifiques récits, ces h’idoushim et enseignements du séfer Bamidbar.

Shabbat shalom

Rav Yakov SITRUK

Horaires des Tefiloth

Vendredi 3 Juin
19:06 – Entrée de Shabbath / Lecture de Shir Hashirim
19:25 – Minh’a / Arvith
Samedi 4 Juin
08:15 – Shah’arith (ptih’a) / Kiddoush
18:15 – Minh’a / Séouda shlishith / Shiour
20:23 – Fin du shabbat / Arvith
21:08 – Fin du shabbat rabénou tam
Semaine
07:30 – Shah’arith (ptih’a)

Horaires de Shavouot

Vendredi 10 Juin
19:09 – Entrée de Shabbath / Lecture de Shir Hashirim
19:30 – Minh’a / Arvith
Samedi 11 Juin
08:15 – Shah’arith (ptih’a) / Kiddoush
13:15 – Minh’a
20:00 – Arvith de Yom Tov
20:27 – Fin du shabbat
21:12 – Fin du shabbat rabénou tam
23:45 – Cours mixte de rav Yakov Sitruk tous niveaux
23:45 – Beth hamidrash (2ème étage) Shiour Guémara. Tikoun (hommes)
Dimanche 12 Juin
04:10 – Shah’arith (ptih’a) / Kiddoush
18:30 – Shiour
19:30 – Minh’a
20:27 – Fin de la fête / Arvith
21:12 – Fin de la fête rabénou tam

Annonces

FLASH : Vente d’une mitsva !
Le Levouch a écrit qu’à Shavouot, on a l’habitude de fleurir les synagogues et les maisons pour rappeler la joie de la Torah et la végétation qui abondait autour du mont Sinaï.
Offrez vous cette mitsva de fleurir la synagogue d’Alef Ledoroth (PAF 1000 sh) !
Kiddoush
Cette semaine le kiddoush est offert par la famille HAZAN en l’honneur de la Bar Miztva de Joshua.
Seouda shlishit
Cette semaine la seouda shlishit est offerte par la famille COHEN en l’honneur du mariage de leur fille Andréa avec Yoni.
Les prochaines dates religieuses
Yom Yeroushalayim : dimanche 5 juin
Roch Hodech Sivan : mardi 7 juin
Shavouot : dimanche 12 juin
Recherche collecteur de tsedaka
Description du poste :
Dépôt et collecte des boîtes de Tsedaka
Comptage et conditionnement des pièces/billets contenus dans les boîtes de Tsedaka selon les instructions bancaires
Phoning/mailing et e-mailing/face-à-face
Prospecter les nouveaux donateurs à fidéliser
Création et gestion de la base de données des donateurs et prospects
Mise en place de moyens de paiement (sur instructions du représentant de l’association)
Promouvoir la charité sous toutes ses formes
Profil du candidat :
Probité, intégrité, rigueur (références professionnelles et morales exigées)
Excellente maîtrise des lois toraïques et talmudiques de la Tsedaka
Aisance relationnelle, dynamisme, tact
Bonne élocution et bonne présentation
Motorisé
Lieu : tout Israël
Rémunération intéressante
Contact : David BENICHAI : tel 054 700 7401 – email : benichaidavid@yahoo.fr
SHAVOUOT 5776 avec Alef Ledoroth – 12 juin 2016
Vous êtes seul(e) ou en groupe, touriste, d’une autre ville et vous ne savez où prendre votre repas de Shavouot,
Alef Ledoroth vous propose un repas traiteur* (PAF 120sh) et/ou un petit-déjeuner (PAF 50sh)
Vous pourrez ainsi rester dans ses locaux jusqu’à la nuit d’étude dirigée par Rav Yakov SITRUK.
Date limite de réservation et de paiement : mercredi 8 juin 2016 à 15h. Seul le paiement confirme votre réservation
*Sous réserve d’un nombre de réservation minimum de 10 personnes.
Lieu : ALEF LEDOROTH – King David 10, Jerusalem
Contact : tel : 053 708 58 33 – email : alefledoroth@gmail.com

Carnet

Mazal tov à Andrea et Yoni ainsi qu’à leur famille respective.

Dvar Torah

La bonne mesure !

HaShem interagit dans le Olam haze par des émanations divines appelées sephirot. Elles correspondent aux sept semaines du Omer : hessed (l’amour), gvoura (la rigueur), tifereth (le respect), netsah (l’éternité), hod (la splendeur), yessod et malkhout.
A l’échelle humaine, ces sephirot constituent des middot. Présentes chez chacun d’entre nous, il nous revient de les sublimer au travers de nos actes. Elles doivent être non seulement employées avec mesure mais aussi de concert. En effet, à l’image du Monde d’en-haut, chacune des sephirot contient une parcelle de toutes les autres situées « en amont » et l’énergie nécessaire pour engendrer celles qui se trouvent « en aval ».

Ainsi, le hessed (rapprochement) sans gvoura (éloignement) peut mener jusqu’à certains extrêmes tel ‘has vechalom que le znout (la débauche). Au contraire, l’équilibre entre le rapprochement et l’éloignement mène au respect. A titre d’exemple, le vouvoiement et le fait d’appeler une personne par son titre constitue une mesure d’éloignement bien que n’occultant aucunement le rapprochement. Il traduit en fait le respect que l’on porte à cette personne.

Toutefois, quelle serait la valeur de ce respect si ce dernier est contingent du temps qui passe et/ou de la qualité d’un tiers. Il est en effet plus difficile de respecter une personne sans titre, à qui l’on ne doit rien, ou qui ne représente pas la « tendance », et ce, sur la durée. De même, a-t-on vraiment aimé si le temps ou les épreuves ont réussi à émousser les sentiments éprouvés jadis. Nous comprenons alors pourquoi netsah suit tifereth.

Puis vient hod, du mot hébraïque lehodot soit la reconnaissance. C’est reconnaître qu’Hashem est. S’agissant des relations interpersonnelles, nous nous devons de reconnaître l’existence de chacun d’entre nous, à l’image d’HaShem qui prend en considération la singularité de chacune de ses créatures.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *